Dossier amiante parties privatives (DAPP) avec AC Environnement sur Valence (DROME)

Repérage des flocages, calorifugeages et faux-plafonds contenant de l’amiante dans les parties privatives des immeubles collectifs à usage d’habitation (annexes incluses telles que les caves, garages, greniers, etc.) avec pour objectif de constituer le Dossier Amiante – Parties Privatives (DAPP), qui doit être disponible pour les occupants.

Êtes-vous concerné par le Dossier amiante parties privatives sur Valence DROME ?

OUI, dans le cas où vous êtes propriétaire d’un ou plusieurs appartements dans un(des) immeuble(s) collectif(s) à usage d’habitation, dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997.

Dès que le DAPP à été réalisé, vous êtes réglementairement tenu :

  • d’informer l’occupant du logement sur ses moyens de consultation. Le Dossier amiante parties privatives est simplement « tenu à disposition » de l’occupant, par vos soins.
  • de le communiquer à toute personne appelée à organiser ou à réaliser des travaux. Vous devez conserver une attestation écrite de cette communication.

Le DAPP doit être fréquemment actualisé, en cas de travaux, de complément de repérage, etc.

Avantages de l'offre AC Environnement Dossier amiante parties privatives sur Valence (DROME)

  • Une capacité d’intervention adaptée à votre besoin : de l’intervention pour un bien unique à la production de Diagnostics amiante parties privatives (DAPP) en quantité conséquente pour un patrimoine important.
  • En cas de patrimoine important, un chargé de projet est exclusivement missionné spécifiquement à l’organisation et au suivi de vos interventions.
  • Gestion de la production de vos Diagnostics amiante parties privatives (DAPP) par campagnes, avec tableau de bord et points d’avancement réguliers.
  • Optimisation du taux de pénétration (75 à 80 %) dans les logements par le déploiement de campagnes de communication ciblées et anticipées (boîtage, affichage en parties communes).
  • Adaptation de nos équipes à votre stratégie de communication du risque amiante auprès de locataires (choix des éléments de langage, discrétion, etc.).
  • Une solution logicielle-terrain puissante et rapide, interfacée de manière automatique avec votre espace personnel sur notre plateforme en ligne « WebXpert ».
  • Gestion rigoureuse de vos Diagnostics amiante parties privatives (DAPP) via notre plateforme « WebXpert », qui vous notifie sur les surveillances réglementaires à effectuer sur les matériaux ou produits contenant de l’amiante repérés dans votre patrimoine.

Objectifs de la mission

  • Identification des matériaux et produits contenant de l’amiante de la liste A et mesure de leur état de conservation, conformément à l’article R1334-16 et 19 du Code de la santé publique.
  • Constitution, en votre nom, du Dossier Amiante Parties Privatives prévu à l’article R1334-29-4 du Code de la santé publique, contenant :

Le rapport de repérage des matériaux et produits contenant de l’amiante de la liste A.

  • Le cas échéant : 

- les évaluations périodiques mises en oeuvre à partir du dernier repérage,

- les mesures d’empoussièrement de l’air,

- le détail des travaux de retrait,

- les mesures conservatoires mises en oeuvre.

Méthodologie

Conformément à la Norme NFX46-020 d’août 2017, trois phases sont incontournables dans la méthodologie de réalisation de campagnes ou de Diagnostics Amiante Parties Privatives « à l’unité » :

1 - Phase préparatoire

Communication par le donneur d’ordre de tous les documents nécessaires à la préparation de la mission (plans ou croquis des ensembles immobiliers, état locatif avec coordonnées à jour, historique des travaux réalisés, anciens rapports de repérage, etc.).

Définition d’un planning d’intervention par bâtiment.

Le cas échant, réalisation des actions de communication auprès des locataires (boîtages, affichage en parties communes).

2 - Intervention terrain

Visite globale du bien par l’opérateur de repérage pour se renseigner sur les caractéristiques constructives de l'immeuble (actualisation ou réalisation des croquis si nécessaire).

Recherche des zones présentant des similitudes d'ouvrage (ZPSO).

Déploiement de sondages et investigations approfondies non destructives.

Repérage et localisation des matériaux ou produits comportant un risque d’ amiante de la liste A présent dans le bien.

Réalisation de prélèvements d’échantillons de matériaux et produits le cas échéant.

Envoi des échantillons à un laboratoire d’analyse accrédité COFRAC.

3 - Restitution et contenu des rapports

  • Rédaction d’un rapport d’intervention comprenant un : 

- contrôle de cohérence des résultats des analyses

- édition du rapport de repérage des MPCA de la liste A

  • Contenu du rapport : 

- autorisations et moyens d’accès nécessaires

- informations générales relatives au bien faisant l’objet de la mission

- conclusions du rapport

- conditions de réalisation du repérage

- résultats du repérage

- plans et croquis

- cartographie amiante

- photographies des points de prélèvements et sondages

- bilan des essais de laboratoire

  • Contrôle qualité selon référentiel interne en préalable à l’autorisation d’émission
  • Le rapport de repérage est joint à votre Dossier amiante (ou création du DAPP le cas échéant)
  • Intégration des informations amiante (rapport de repérage, DAPP, cartographie) dans votre espace personnel de notre plateforme « WebXpert »

Contrôle des risques liés à notre intervention sur Valence 26000

Nos sondages, investigations approfondies et prélèvements sont réalisés dans le respect des règles de prévention du risque amiante imposées par le Code du travail. Ces règles, appliquées à nos méthodologies d’intervention, font l’objet de la rédaction d’un mode opératoire par type de prélèvement, incluant des équipements de protection individuelle (combinaison, masque respiratoire, etc.) adaptés au niveau d’empoussièrement mesuré (chantiers test) ainsi que des mesures de prévention collectives, comme l’aspiration des poussières ou bien la brumisation d’eau et la vaporisation de surfactant pour consolider le support après prélèvement.

Les autres risques seront soumis à une évaluation retranscrite dans notre Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (travail en hauteur, risques électriques, circulation, etc.).

Réglementation

Code de la santé publique : articles L1334-12-1 et R1334-16, 20, 23 et 26 à 29-4.

Arrêté du 12 décembre 2012 sur les critères d’évaluation de l’état de conservation des matériaux et produits de la liste A contenant de l’amiante et au contenu du rapport de repérage.

En cas de non-respect de la réglementation amiante issue du Code de la santé publique, une amende de 1 500 € est encourue par le titulaire de l'obligation, amende portée à 3 000 € en cas de récidive (articles R1337-2 à R1337-5 du Code de la santé publique).

En cas de non-respect de la réglementation amiante issue du Code du travail, et notamment la non-réalisation de l'évaluation initiale des risques ou de sa mise à jour, une amende de 1 500 € est adressée au titulaire de l'obligation, amende multipliée par le nombre de salariés concernés par l'exposition à l'amiante, et portée à 3 000 € en cas de récidive (article R4741-1 du Code du travail).

La responsabilité pénale peut également être recherchée sur le fondement d’autres textes (articles 223-1, 221-6 et 222-19 du Code pénal).

Télécharger la fiche